Les leviers pour investir sans apport dans l’immobilier

L’adage dit vrai ! Pierre qui roule n’amasse pas mousse. En revanche, qu’on se le dise, placer son argent dans la pierre permet bel et bien d’amasser… des euros ! Quand on se lance dans un projet d’investissement locatif, mieux vaut connaître les leviers qui permettent d’obtenir de son banquier un financement sans apport, tels que :

1. Le crédit immobilier, historiquement bas en ce moment

Les taux des crédits immobiliers sont historiquement bas. C’est une donnée très importante à prendre en compte dans le cas d’un investissement locatif, avec ou sans apport. Puisqu’il s’agit d’emprunter sans apport personnel la totalité de la somme nécessaire à l’achat, obtenir un bon taux d’intérêt va permettre de réduire considérablement le coût réel de l’opération.

En ce début d’année 2015, les banques pratiquent des taux moyens de 2,25 % pour un emprunt sur 15 ans et 2,50 % pour un emprunt sur 20 ans. Quand on sait que la moyenne des taux d’intérêts pour un financement immobilier s’élevait encore à plus 3 % il y a tout juste un an et même 4 % en 2011/2012, pas besoin de réfléchir longtemps pour comprendre que c’est le moment d’investir dans la pierre au meilleur prix !


2. Les aides fiscales à l’investissement locatif

Avec la loi Pinel (ex-loi Duflot) ou le dispositif Censi-Bouvard, le gouvernement a mis en place une série d’aides fiscales qui permettent d’augmenter considérablement la rentabilité d’un investissement locatif. Ces dispositifs défiscalisants sont bien vus du banquier lorsque l’on souhaite obtenir un financement sans apport. En effet, la somme correspondant à la réduction d’impôt sur le revenu est directement injectée dans le financement de l’investissement, ce qui représente une source fiable, une garantie, pour la banque.

Parmi les dispositifs fiscaux d’aide à l’investissement locatif, il y a :

La loi Pinel, spécialement conçue pour encourager l’investissement locatif dans certaines zones géographiques, permet sous certaines conditions de profiter d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 21 %. Pour en savoir plus sur la Loi Pinel, je vous invite à lire mon article en cliquant ici.

Le dispositif Censi-Bouvard (statut du Loueur meublé non professionnel – LMNP), est quant à lui accessible si vous souhaitez réaliser un projet d’investissement locatif dans une résidence avec services, type résidence étudiante ou Ehpad. Il permet là encore à l’investisseur de profiter d’une réduction d’impôt qui peut atteindre 33.000 € répartie sur 9 ans. A noter aussi que la TVA de 20%, calculée sur le prix du bien, est récupérable dès l’acte notarial signé !


3. La baisse des prix de l’immobilier

Enfin, dernière information importante, et pas des moindres : la baisse des prix de l’immobilier en France. Selon une récente étude de la Fnaim (Fédération nationale de l’immobilier), le prix du mètre carré était globalement en baisse de 1,7 % en 2014. Dans certaines régions, prenons l’exemple de Rhône-Alpes, les prix des appartements ont baissé de 2,3 % en moyenne par rapport à 2013.

Des taux de crédits immobiliers exceptionnellement bas pour financer son projet d’investissement locatif sans apport au meilleur prix, des aides fiscales pour réduire son impôt et améliorer la rentabilité de son investissement, et enfin des prix de l’immobilier en baisse : toutes les conditions sont réunies pour investir dans la pierre en 2015 !

Simulation Pinel d'investissement locatif en 3 clics seulement :